L'avenir

Afin d'atteindre ses objectifs, le RRAC entend être un participant actif dans le domaine de la résistance aux rodenticides, en particulier pour appuyer les études visant à approfondir notre compréhension de la résistance aux rodenticides en matière d'importance et de répartition, de la gestion de la résistance, des méthodes de détection de la résistance et de la biochimie des mécanismes de résistance.

Bien qu'il y ait une résistance à certains composés anticoagulants dans certaines régions, en particulier dans les pays d'Amérique du Nord et d'Europe du Nord et chez les espèces Rattus norvegicus - Mus musculus/domesticus et Rattus rattus, (voir Greaves, 1994, pour un bilan), il n'existe aucun endroit où les rongeurs résistants ne peuvent être contrôlés de manière satisfaisante avec les rodenticides actuellement disponibles. Le RRAC est d'avis que cela restera le cas dans un futur proche.